Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom martine
Age 55
But du voyage Tourisme
    Envoyer un message
Nationalité France
Description
Note: 1,8/5 - 5 vote(s).



Localisation : Thaïlande
Date du message : 11/02/2016
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Au fil du canal

Après avoir fui les hordes de touristes, nous décidons de nous laisser glisser sur les canaux de Bangkok. Nous affrétons donc un long-tail boat, bateau très effilé avec un moteur hyper puissant. Nous sommes seuls sur l’embarcation.   Bangkok les canaux

Nous découvrons une toute autre face de Bangkok avec ses quartiers carrément sur l’eau. Si certaines maisons paraissent saines voire même luxueuses, construites sur du dur,

Bangkok les canaux                                    Bangkok les canaux                                     Bangkok les canaux

 

d’autres en revanche, montées sur pilotis sont de véritables masures.

Bangkok les canaux                                                                Bangkok les canaux                                   Bangkok les canaux

Certaines habitations sont décorées de rideaux de verdure, peut-être pour cacher la misère.

                                                                         Bangkok les canaux

Les eaux du canal sont dans un état épouvantable, il ne vaut mieux pas mettre un doigt à l’eau. Tout et n’importe quoi est rejeté à l’eau et l’odeur est parfois épouvantable. On se demande comment des gens peuvent vivre ici au milieu des immondices d’autant plus que tous les déchets attirent d’énormes varans.     Bangkok les canaux

Une quantité impressionnante de fils électriques se balancent au-dessus des eaux. Bangkok les canaux

Beaucoup de temples bordent le canal.   Bangkok les canaux

Il y a même une galerie d’artistes.  Bangkok les canaux

Des marchands ambulants dans de petites barcasses nous accostent pour nous vendre des souvenirs.

                                                         Bangkok les canaux

Aux points de convergence,  la circulation est dense sur le canal et on s’attendrait presque à voir surgir James Bond aux commandes d’une de ces embarcations, lancé dans une folle course poursuite…

Après une heure de ballade lacustre, nous rejoignons la terre ferme.

En regagnant notre quartier, nous traversons le marché aux amulettes. Les Thaïs sont très friands de ce genre de grigris. Certaines amulettes valent plusieurs milliers d’euros et les collectionneurs se les arrachent.    Le marché aux amulettes

Au marché nous rencontrons une polonaise qui après avoir vécu en Europe, dont 3 ans en France, a émigré au Canada pour finalement s’installer en Californie. Seule elle parcourt le monde. Elle est perdue et nous l’accompagnons jusqu’à proximité de son hôtel. Ici il est plus facile de demander son chemin aux touristes qu’aux locaux qui ne sont pas toujours enclins à répondre…

Pour nous débarrasser de toute la pollution, nous décidons d’aller au SPA  puis au massage histoire de nous détendre un peu… A plus.


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par Valérie & Stef

le 16/02/2016 à 20:36:27

Bonjour les amis,
Effectivement on se laisserai surprendre par les premières photos évoquant le luxe de lhabitat (limite on se croirait à Miami !!!)
Et la réalité refait surface car je pense que les 3 tiers duterritoire Thaïlandais, ce sont les dernières photos
Très belles photos empreintes de réalisme.
Biz

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
martine ]