Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom martine
Age 55
But du voyage Tourisme
    Envoyer un message
Nationalité France
Description
Note: 1,8/5 - 5 vote(s).



Localisation : Thaïlande
Date du message : 09/02/2016
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Bangkok, j\\\\\\\'aime, jaime pas, j\\\\\\\'adore, je déteste

Difficile de dire si j’aime ou pas Bangkok ! Tout s’y mêle, s’entasse, c’est un mélange improbable de modernité et d’ancien, des ruelles vétustes et sombres aux habitations assez délabrées donnent sur d’immenses boulevards très soignés. Les temples forment de véritables quartiers à eux seuls avec leurs lieux de prières, leurs habitations et leurs échoppes,  havres de paix et de tranquillité dans une ville en perpétuel mouvement.    les grandes avenues

Au détour d’une route, on découvre d’anciennes maisons en bois qui semblent faire de la résistance face à toutes ces constructions en béton. Parfois de magnifiques maisons en bois              Maisons en bois

Il est tôt mais les femmes ont déjà installé leurs restaurants ambulants. Nous sommes assaillis par les odeurs de friture, de poisson, d’épices.

Nous essayons de parcourir la ville à pied mais nous sommes sans cesse harcelés par des « rabatteurs » qui nous proposent telle ou telle visite. Finalement nous cédons et partons en tuck-tuck pour la tournée de quelques temples.

Nous allons tout d’abord au « Big Bouddha », un immense bouddha debout doré surplombe les salles de prière. Dans une grande cour rectangulaire des coiffeurs rasent les pèlerins. Les bâtiments sont magnifiquement ouvragés, à chaque bout de toit une sculpture. Beaucoup de doré, de couleurs.

Big Bouddha                                             Big Bouddha                                       Les coiffeurs dans l'enceinte du temple                    Big Bouddha

Nous partons ensuite pour le « Lucky Bouddha », ici on vend beaucoup de billets de loterie.

Une sculpture à chaque bout de toit                                               Dans l'enceinte du temple du Lucky Bouddha

Notre chauffeur nous emmène dans une agence de tourisme. Nous pouvons y réserver nos billets de bus et de train pour nos prochaines destinations non sans peine en ce qui concerne le train de nuit pour Chiang Mai car c’est un lieu très prisé et beaucoup de gens s’y rendent en cette période pour le nouvel an chinois et le festival des fleurs.

Nous voici ensuite au « Golden Mount ». Nous gravissons un immense escalier qui serpente dans la verdure. La végétation est extraordinaire. Tout au long de la montée sont installées des statues. Avec toutes leurs couleurs, elles nous paraissent bien kitch !

The golden mount                                  Les escaliers du golden mount                             

Golden mount                                        The golden mount                                    Du côté de Golden mount                           

Du haut du temple nous avons une vue magnifique sur la ville. Nous nous apercevons qu’il y a beaucoup de temples à Bangkok que nous repérons à leurs toits. Mais la ville est recouverte d’un nuage de pollution et nous comprenons pourquoi certains habitants portent des masques.

                                                            Un nuage de pollution recouvre la ville

Le Golden Mount est assez vaste, nous parcourons les ruelles et nous rejoignons notre chauffeur mais celui-ci a disparu. Nous attendons un bon moment puis finalement nous décidons de rentrer à l’hôtel à pied. Nous n’avons dons pas payé notre chauffeur mais celui-ci a du se rémunérer sur les commissions des différentes visites que nous avons faites !

Nous traversons un des canaux de Bangkok avant de retrouver le monument de la démocratie qui est notre point de repère. 

Ivres d’odeurs, de bruits, de foule, nous nous réfugions à notre hôtel. Nous repartirons ce soir pour nous restaurer dans une des échoppes du marché de nuit.


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
martine ]