Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom martine
Age 55
But du voyage Tourisme
    Envoyer un message
Nationalité France
Description
Note: 1,8/5 - 5 vote(s).



Localisation : Madagascar
Date du message : 11/11/2015
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 De Nosy Be à Diego Suarez (2ème partie)

Nous quittons la RN6 pour emprunter une piste. La terre présente toutes les nuances du jaune clair au rouge le plus vif en passant par des tons orangés. C’est magnifique. Par contre cela grimpe sérieusement. Et j’avoue que je regarde parfois avec quelques appréhensions le précipice que nous longeons. Nous apercevons parfois des gardiens de zébus toujours équipés de leur énorme machette.  La piste parfois meilleure que la route

Une fois au sommet, d’un côté à nos pieds la plaine, de l’autre à une vingtaine de kilomètres, l’océan. Le vent souffle très fort et nous avons du mal à stabiliser notre appareil photo. Au loin, l'océan

Puis nous redescendons dans un immense cratère qui abrite les fameux « tsingys », blocs de latérite sculptés par le vent et la pluie. Il nous faut descendre au fond du cratère pour approcher les Tsingys

Nous devons laisser la voiture et continuer à pied pour les admirer de près. La température dépasse les 30°, il est midi, le soleil cogne très fort, et les 15 mn de marche sont très éprouvantes. Mais l’effort en vaut la peine. Nous sommes seuls au fond de la cuvette au milieu d’une terre rouge brulante. Un mince filet d’eau s’écoule doucement et face à nous les « tsingys ». Jamais je n’ai vu un lieu pareil. Les tsingys partent à l’assaut du ciel, tranchants comme des lames de rasoir. Le rouge de la terre s’y reflète, le soleil joue avec les ombres. Pas un bruit. La nature génère parfois de véritables œuvres d’art, les tsingys en sont une. Tsingys 1

Tsingys 2                           Tsingys 3                           Tsingys 4

La chaleur devient vite insupportable et nous rejoignons notre 4x4.

Notre chauffeur nous demande si nous acceptons de prendre 3 femmes sorties de nulle part. Elles ont avec  elles des enfants en bas âge et l’une d’elles, un bébé sur le dos. Je fais de la place sur la banquette arrière mais elles refusent et s’installent avec les enfants dans la benne ! Nous les redescendons jusqu’au plus proche village (16 km).  Les tsingys vus d'en haut

Nos premiers baobabs

Nous sommes maintenant à une cinquantaine de km de Diego, la route s’améliore peu à peu.

                                      La route s'améliore

5km avant Diego, nous tombons en panne de carburant. Heureusement, la prochaine station n’est pas très loin et nous descendons en roue libre …..

Nous abordons les faubourgs de Diego « la grande ville du Nord ». Ici plus de cases en bois mais des cases en tôle. On n’ose pas imaginer la fournaise qui doit y régner …. La misère des faubourgs.

A 15 heures, nous nous installons à l’hôtel de la Baie. La patronne Sacha, nous accueille avec un immense sourire. Nous sentons de suite que nous serons bien ici. Arrivée sur Diego

A la lecture de ce message, ne croyez surtout pas que nous avons un avis négatif sur Mada. C’est tout le contraire, ce pays est tout ce qu’il y a de plus attachant. Au milieu de cette pauvreté, tous les jours nous découvrons de nouveaux trésors, les paysages, les coutumes, les gens.


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par Claire-Charly

le 12/11/2015 à 14:26:17

Finalement votre périple s\'est bien passé. Tant mieux. Les tsingys me rappellent certains paysages de Bolivie.
Combien de temps à Diégo ?

Répondre à ce commentaire

Par martine

le 12/11/2015 à 14:30:46

Dis-moi, on dirait que tu consultes le blog en live car je viens juste de le transmettre...
Nous restons 2 semaines à Diego.
Il est difficile de communiquer car il y a de gros problèmes d\'électricité. Coupure ce matin vers les 10 heures pour ne reprendre que maintenant et peut-être juste pour un moment. Les coupures peuvent durer jusqu\'à 3 jours d\'affilé.
Bisous

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
martine ]