Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom martine
Age 55
But du voyage Tourisme
    Envoyer un message
Nationalité France
Description
Note: 1,8/5 - 5 vote(s).



Localisation : Maurice
Date du message : 20/10/2015
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Il était une plage

Allongée au bord de l’eau, toute alanguie, je me réveille au petit matin au chant des oiseaux qui peuplent les filaos, caressée par les premiers rayons de soleil.

                                               En début de matinée         

A l’abri des magnifiques dunes qui me protègent des regards indiscrets, je m’étire, je m’allonge, je me déploie …  A certaines heures de la journée, je laisse à découvert mes reliefs, tâches noires sur fond blanc, robustesse et force sur fragilité et douceur… Je récolte les offrandes que l’océan m’a laissées en se retirant : coraux et coquillages …

Les dunes                                                                                        Les dunes

Le soleil sublime la blancheur et la finesse de mon grain. La brise me rafraîchit, agitant les feuilles des filaos et des veloutiers.

Les filaos                                                                                        Les veloutiers

Pour venir jusqu’à moi, point de route, mais un petit sentier bordé d’arbres dispensant leur ombre bienfaisante. En l’empruntant vous ferez peut-être un détour pour saluer ma voisine « la Mare aux Songes ». Elle protège jalousement en son sein les ossements des derniers dodos. En chemin, vous croiserez les gardes côtes qui veillent sur moi. Ne manquez pas de les saluer.

                                                                             

Je paresse tout au long de la journée, tout au long de la semaine, belle endormie, réveillée uniquement par quelques pêcheurs qui vaquent tranquillement à leur occupation, ne voulant pas me déranger.

                                                                                                       

Mais le dimanche, quelle animation ! Des familles viennent me rendre visite. Retentissent alors les cris et les éclats de rire des enfants. On s’interpelle, on se chahute, le créole résonne de partout. On se laisse porter par les vagues, on paresse sous les arbres, on partage un barbecue. C’est jour de fête !

A la nuit tombée, je retrouve ma solitude, épuisée par cette journée mais heureuse.

                                                                             

Mais depuis quelques semaines, le chant des oiseaux et la mélodie des vagues sont altérés par un bruit beaucoup plus inquiétant : pelleteuse et engins sont à l’œuvre. On me dit qu’une route est en construction pour accéder à un futur hôtel.

Que va devenir ma voisine, « la Mare aux Songes », et mes filaos ? et mes veloutiers ? et mes  magnifiques dunes ? Entendrai-je encore résonner le créole les jours de fêtes ?

Je suis la « plage de la Cambuse ».

                                                                             

PS : si vous voulez en savoir plus sur ce petit coin de paradis et les controverses suscitées par la construction d’un hôtel, je vous fais suivre les liens de sites

https://www.facebook.com/savelacambuse

https://www.change.org/.../ministry-of-housing-and-l..

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par Claire-Charly

le 20/10/2015 à 22:04:29

Bien belle plage ! Espérons qu\'elle échappera aux promoteurs !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
martine ]