Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom martine
Age 55
But du voyage Tourisme
    Envoyer un message
Nationalité France
Description
Note: 2/5 - 4 vote(s).



Localisation : Italie
Date du message : 25/03/2016
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Impressions vénitiennes

Venise, un joyau posé sur l’écrin bleu de la lagune. Lorsque l’on arrive à Venise pour la première fois, on croirait pénétrer dans un décor de cinéma, une ville construite en papier mâché. Il ne faut surtout pas se fier à cette première impression, Venise vit, Venise a une âme.

                                                                              Posée sur la lagune

Raffinement, couleur, musique, art, ces mots me viennent de suite à l’esprit pour évoquer Venise.

Raffinement dans la délicatesse des ornements des bâtisses, dans les dentelles de fer qui parent les balcons, dans l’élégance de ces bateaux de bois vernis qui absorbent la lumière, dans les décors parfois somptueux des gondoles.

Délicatesse des ornements                                                                         Délicatesse des ornements

                                               Dentelles de fer forgé

Venise, la palette d’un peintre un peu fou. L’ocre, le jaune, le rouge des façades sur lesquelles jouent les rayons du soleil, délavés au petit matin qui peu à peu se réveillent, s’affirment jusqu’à vous éblouir. Les maîtres verriers, ces artistes géniaux, ont su dominer les flammes pour créer des couleurs tout en transparence et reflets ou éclatantes de lumière. Couleurs des costumes et des masques de carnaval. Couleur azur des cieux de la lagune lorsque le vent en a chassé tous les nuages.

Les couleurs de Venise                                                                         Les couleurs de Venise

                               Les couleurs de Venise                                                         Le bleu du ciel

On ne peut concevoir Venise sans musique. Les notes d’un piano ou d’un violon s’échappent de l’Académie de musique, envahissent les ruelles et s’en vont rejoindre le chant d’un ténor ou d’un baryton. Aux terrasses des cafés, on se laisse bercer par la mélodie d’un orchestre le temps d’un apéritif ou d’un expresso. Le soir venu, à chaque coin de Venise, des concerts, dans les églises, dans les palais, dans les musées. Rien de plus magique que d’assister à l’interprétation d’une œuvre de Vivaldi, cet enfant chéri du pays, sous les ors fastueux d’une église.

Le théatre de la Fenice                                                                         Terrasse avec son orchestre

                               Concert dans l'église San Vidal

Venise, ville d’art. Venise  a vu naître d’illustres familles de peintres et de sculpteurs comme les Bellini, les Vivarini, le Tintoret…  Les Eglises, palais, musées, sont autant d’écrins somptueux où sont conservées leurs œuvres. Il faut aussi savoir regarder, ouvrir les yeux car des trésors se dissimulent dans les impasses, dans les ruelles, au bord des canaux. Ne croyez pas que Venise s’est endormi … L’institut des Arts et des lettres, de nombreuses galeries accueillent aujourd’hui des artistes contemporains. Passé et présent fusionnent et Venise perpétue cette tradition de ville d’art.

Des plafonds somptueux                                                       Trésor caché dans une église

Il faut savoir regarder                                                       Art contemporain au palais Franchetti

 

Venise c’est aussi 123 églises dont les clochers partent à l’assaut du ciel comme pour implorer la clémence des dieux, 435 ponts certains si petits que l’on peut les traverser en quelques pas. On ne peut pas parler de Venise sans évoquer les vénitiens, aristocrates de longues lignées protégeant leurs palais de la lente érosion des eaux, artisans graveurs, relieurs, tailleurs perpétuant des savoir-faire ancestraux, et toute cette armée de travailleurs, bateliers, commerçants, maçons... qui donne à Venise ce charme incomparable. Il faut le matin s’accouder au comptoir d’un café, se fondre parmi les vénitiens, sacrifier au rituel de l’expresso qui démarre chaque journée, pour vraiment sentir battre le cœur de Venise.

C’est pour tout cela et bien d’autres choses encore que j’aime Venise.


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par pierre k

le 14/04/2016 à 07:32:50

salut Martine
merci encore pour ces photos qui nous font découvrir la beauté de cette ville. j\'espère y aller un jour...
(si tu décides d\'y retourner un jour, tu sais que bien contorsionné, je peux entrer dans une valise ? )
@+

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
martine ]