Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom martine
Age 55
But du voyage Tourisme
    Envoyer un message
Nationalité France
Description
Note: 1,8/5 - 5 vote(s).



Localisation : Egypte
Date du message : 19/07/2016
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Incursion en pays nubien

Il est 7 heures, le thermomètre affiche déjà plus de 30° mais la chaleur est agréable car tempérée par la brise du Nil. La lumière est douce, idéale pour les photos.

 

Reflets du Nil                                                                         Reflets du Nil

 

C’est avec un petit bateau à moteur que nous remontons plus haut le Nil, car les gros bateaux ne peuvent aller plus loin. Au milieu du fleuve, de nombreux îlots, un chaos de roches sculptées et adoucies par l’érosion, rendent la navigation difficile, c’est la première cataracte. Notre embarcation slalome entre les obstacles, lutte contre le courant, ici le Nil se fait puissant, sauvage, on ressent toute la force qu’il dégage.

 

Reflets du Nil                                                                         Aigrette

 

Sur les rives, le vert de la végétation, le jaune sable des dunes, se reflètent dans le scintillement du fleuve sous un ciel bleu azur. Les martins-pêcheurs rasent les flots, les aigrettes, d’un blanc immaculé, se tiennent immobiles au milieu des roseaux, des canards, tous forts disciplinés, dessinent un V parfait dans le bleu des cieux.

 

Les cataractes                                                                        Les cataractes

 

                                 Reflets du Nil

 

Nous longeons la maison de l’Aga Khan et son mausolée. Son épouse (miss France 1930) venait chaque jour déposer une rose rouge sur sa tombe pour lui prouver son amour éternel. Ce cérémonial a duré 43 ans jusqu’à la mort de la Begum en 2002. Encore une très belle histoire d’amour orientale digne des contes des 1001 nuits.

 

Mausolée de l'Aga Khan                                                                         Monastère Cope

 

                               Bords du Nil

 

Nous accostons à un village nubien. Les maisons traditionnelles en terre séchée sont très colorées. Les nubiens expriment toute leur joie de vivre dans les dessins et les couleurs. L’hospitalité n’est pas une légende, on nous invite à prendre un thé à la menthe. Et pas question de laisser de l’argent, ce serait une offense pour nos hôtes. Mais nous nous laissons tentés par quelques réalisations artisanales…

 

Bords du Nil                                                                      Village nubien

 

                               Maison nubienne

 

Le retour sur Assouan est beaucoup plus rapide, nous sommes portés par le courant, nous nous jouons des obstacles, les îles défilent, île Eléphantine, île aux fleurs … Des vestiges de temples émergent du sable puis de nouveau le désert, et nous arrivons sur Assouan. Nous saluons au passage le majestueux  Old Cataract Hôtel, lieu de villégiature d’Agatha Christie, on y tourna d’ailleurs le film « mort sur le Nil ».

 

Couleurs du village nubien                                                                      Felouque sur le Nil

 

                               Bords du Nil

 

Nous garderons un merveilleux souvenir de cette matinée, jouissant seuls des trésors du Nil.

Old Cataract Hotel                                                                      Tombeaux à Assouan

 

                                                 


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par Claire-Charly

le 19/07/2016 à 16:54:14

Super bien décorées les maisons nubiennes !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
martine ]