Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom martine
Age 55
But du voyage Tourisme
    Envoyer un message
Nationalité France
Description
Note: 1,8/5 - 5 vote(s).



Localisation : Namibie
Date du message : 15/05/2016
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Sandwich Harbour

Nous sommes réveillés ce matin par les rayons du soleil qui jouent sur les dunes. Pas un brin de brume, le temps est clair et nous apercevons l’océan par-delà les dunes.

Lever du jour sur les dunes                                                                                        Lever du jour sur les dunes

Nous partons pour Walvis Bay où nous attend notre chauffeur d’un jour pour une virée à Sandwich Harbour. Sur le port, les pélicans prennent la pose avant d’embarquer sur les bateaux de touristes. La brume commence à arriver,  fins rubans qui planent dans les airs.

                                                                           Pélicans à Walvis Bay

Nous partons en 4x4 et nous longeons tout d’abord des salines, on croirait qu’il a neigé tant le sel est blanc et en couches épaisses.

                                                                                              Les salines                                                                        

Nous roulons sur une immense étendue sablonneuse. Très vite, nous ne voyons plus qu’à quelques dizaines de mètres. Le sol moelleux, la brume tout autour, nous avons l’impression d’être dans un monde parallèle, un cocon de ouate. Nous entendons l’océan mais nous ne pouvons pas le distinguer ni le situer. Nous avons perdu tous nos repères.

Parfois le voile se déchire laissant apparaître des chacals qui, profitant de la brume, tentent de surprendre quelques proies.  Chacal

De nouveau, la brume épaisse. Nous distinguons un phare, spectre dressé face à l’océan.

                                                               Phare dans la brume

Une odeur d’iode et de poisson en décomposition se fait de plus en plus forte. Elle émane d’une colonie d’otaries. Des centaines d’individus se prélassent sur le sable. A notre approche certains s’enfuient et plongent dans les eaux où ils évoluent avec aisance et grace.

Otaries                                                                         Otaries

Devant nous s’élèvent maintenant d’immenses dunes de sable. Nous empruntons un passage qui parfois se fait très étroit entre les dunes et l’eau. Le spectacle est impressionnant. D’un côté les dunes calmes, tout en douceur, et de l’autre l’océan déchaîné qui gronde et roule.

Entre dunes et océan                                                                      Entre dunes et océan

Les dunes, sans cesse en mouvement, essaient de gagner du terrain. Elles ont d’ailleurs englouti les habitations qui se trouvaient en bord de mer. Mais l’océan résiste et c’est un combat perpétuel entre les deux éléments. Les dunes ont recouvert les habitations

Le terrain se dégage, s’élargit, l’océan se retire et nous débouchons sur Sandwich Harbour, vestige d’une lagune abritant un point d’eau douce qui fait le bonheur des oiseaux. Afin de nous permettre d’admirer le site, la brume se dégage comme par enchantement durant une petite heure.

Sandwich harbour                                                                      Sandwich harbour

Nous rentrons sur Walvis Bay en traversant pas les dunes. Jeu de montagnes russes, le 4x4 se laisse glisser dans les pentes vertigineuses pour ensuite partir à l’assaut de la dune suivante. Le spectacle est magnifique.

Les dunes                                                                      Les dunes

Nous rencontrons des springboks qui prennent un bain de soleil, totalement indifférents à notre présence. Springboks

Dans la lagune de Walvis Bay, des milliers de flamands roses sont rassemblés. Certains fouillent la vase à la recherche de nourriture, d’autres chauffent leurs ailes au soleil et d’autres encore paradent, ailes déployées, leur long coup pointé vers le ciel.

                                                     Flamands roses                                                                          Flamands roses

C’est dans une brume épaisse que nous regagnons Swakopmund.

 

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par Claire-Charly

le 15/05/2016 à 22:31:37

Toujours aussi superbe !
L\'océan ne donne pas envie de s\'y tremper !


Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
martine ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty